Pathologies palpébrales liées à l’âge

Pathologies palpébrales liées à l’âge

Le vieillissement normal des paupières peut être composé de paupières œdématiées, boursouflées surtout le matin puis progressivement le phénomène s’accentue et peuvent apparaître des poches, des plis et des rides. Ces modifications vont donner à la face un aspect plus fatigué.

 

Les blépharoplasties désignent les interventions de chirurgie des paupières qui visent à supprimer ces modifications. C’est une intervention qui permet de rendre l’éclat du regard avec un rendu naturel grâce à une intervention relativement rapide et dont les suites sont simples.

Le rôle de la paupière est de protéger l’œil tout en assurant également une bonne lubrification des yeux par la répartition homogène des larmes. Schématiquement elle est séparée en deux lamelles antérieures et postérieures, rattachées au rebord orbitaire par des tendons. La bonne position de la paupière résulte d’un équilibre entre différentes forces statiques et dynamiques qui maintiennent les lamelles antérieures et postérieures en bonne position anatomique. Tout déséquilibre peut entraîner des anomalies de position de la paupière et en particulier du bord libre où se trouvent les cils, et avoir des répercussions sur l’œil.

On distingue trois grands types de malposition palpébrale liée à l’âge :

  • le ptosis
  • l’entropion
  • l’ectropion

Le ptôsis correspond à une chute de la paupière. Majoritairement, il s’agit d’une désinsertion de l’attache du muscle releveur de la paupière sur la face antérieure du tarse. Ce ptosis qui est caractérisé de sénile comprend une bonne action du releveur, un pli haut situé et surtout par une chute totale de la paupière lors du regard vers le bas. Ce signe pathognomonique permet de différencier ce ptôsis de toutes les formes myogéniques ou myopathiques. Le traitement repose sur une prise en charge chirurgicale et le repositionnement anatomique du releveur de la paupière.

L’entropion correspond à un retournement du bord libre vers l’œil, la paupière s’enroule vers l’intérieur, les cils viennent frotter sur l’œil et sont à l’origine d’irritation et de conjonctivites. Le traitement repose sur une prise en charge chirurgicale afin de redresser la paupière et les cils.

L’ectropion correspond à une éversion du bord libre vers l’extérieur l’œil. Ceci induit une sécheresse source d’irritation chronique. La situation peut s’aggraver et se compliquer de conjonctivites à répétition. On distingue les ectropions lacrymaux et les ectropions non lacrymaux selon qu’il y a ou non une éversion du point lacrymal. Le traitement repose sur une prise en charge chirurgicale afin de retendre la paupière.

Ces chirurgies sont réalisées sous anesthésie locale avec une prise en charge ambulatoire.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.