Les corps flottants, « mouches volantes » :

Les corps flottants, « mouches volantes » :

Les mouches volantes et filaments que l’on peut observer sont liés au décollement postérieur du vitré (DPV). C’est un phénomène bénin et physiologique (c’est-à-dire naturel et normal, qui arrive au cours la vie).

 

Le vitré est un gel dont la consistance est comparable à du blanc d’œuf qui remplit tout l’espace postérieur de l’œil. Ce gel est contenu dans une enveloppe translucide qui tapisse et adhère à la rétine. Avec le temps, ce gel se liquéfie progressivement, son enveloppe se détapisse de la rétine à laquelle elle est normalement adhérente. Cette enveloppe flotte ensuite dans l’œil et les endroits où elle est plus condensée apparaissent comme de petites taches mobiles avec les mouvements oculaires dans le champ de vision. Cela est sanq gravité.

  • Comment se manifeste le décollement postérieur du vitré ?
    Vous pouvez voir des taches mobiles dans le champ visuel. Ces taches ressemblent à des mouches volantes, une toile d’araignée, des filaments …
    Les patients peuvent également visualiser des flashs lumineux, liés aux tractions exercées par l’enveloppe du vitré qui tire sur la rétine pour s’en détapisser (de la même façon qu’il est douloureux de retirer un sparadrap car la peau transmet des informations sur la douleur, les tractions du vitré produisent des flashs lumineux car la rétine transmet des informations lumineuses au cerveau).
  • Quelles sont les causes du décollement postérieur du vitré ?
    Le vieillissement : l’évolution naturelle du vitré avec le temps est marquée par sa liquéfaction à l’origine de son détachement de la rétine le plus fréquemment à partir de l’âge de 50 ans, mais peut arriver à un âge beaucoup plus jeune.

Le phénomène peut être accéléré par divers facteurs précipitants :

  • La myopie : l’œil myope étant plus long que l’œil normal, le vitré se décolle plus précocement au cours de la vie.
  • Les traumatismes : tout choc oculaire peut provoquer un décollement du vitré.
  • La chirurgie oculaire : toute intervention intraoculaire peut modifier la position des structures internes de l’œil et induire plus précocement que prévue le décollement du vitré.
  • Quel est le traitement du décollement postérieur du vitré ?
    Il n’y a pas besoin de traitement du décollement postérieur du vitré. Le décollement postérieur du vitré n’entraînant pas de répercussions délétères sur la fonction visuelle en dehors des rares cas où il s’accompagne de la création de déchirures.En effet, en se détapissant de la rétine, des tractions entre le vitré et la rétine peut être à l’origine de déchirures rétiniennes (de la même façon qu’il est possible de s’arracher un petit fragment de peau en retirant un sparadrap, les tractions du vitré peuvent produire des déchirures sur la rétine lorsque le vitré se détache de la rétine). Un examen de la périphérie de la rétine sera réalisé (examen du fond d’œil après dilatation de la pupille) pour être certain que le phénomène n’ai pas créé de déchirure. Si une déchirure est présente, un traitement au Laser Argon aura pour but de prévenir l’apparition d’un décollement de la rétine. En l’absence de déchirure, l’évolution du décollement postérieur du vitré est marquée par la diminution progressive avec le temps (sur plusieurs mois) de la gêne occasionnée par les corps flottants, ne disparaissent jamais complètement.
  • Quelle est la surveillance à exercer au décours d’un décollement postérieur du vitré ?
    Après l’examen initial du fond d’œil pour éliminer la présence d’une déchirure rétinienne, il conviendra de faire pratiquer un contrôle du fond d’œil entre 4 et 6 semaines après le premier examen afin d’éliminer l’apparition d’une déchirure dans cet intervalle. En effet, le décollement postérieur du vitré est un phénomène progressif et ce n’est qu’au bout d’un certain temps que l’enveloppe du gel est complètement détachée de la rétine. Des déchirures rétiniennes peuvent donc apparaître pendant ce laps de temps. La modification brutale des symptômes (augmentation aigue du nombre de corps flottants en particulier ou d’éclairs) ou voile) doit amener à avancer le rendez-vous de contrôle au plus vite.En cas d’amputation constante du champ visuel (apparition d’une zone noire fixe, comme si un rideau obstruait une partie du champ de vision) une consultation en urgence est nécessaire (cette constatation étant évocatrice de décollement de rétine, relevant d’une prise en charge chirurgicale urgente).

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.