Occlusions veineuses rétiniennes (OVCR, OBVR)

Occlusions veineuses rétiniennes (OVCR, OBVR)

L’occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR) ou d’une de ses branches (OBVR) surviennent brutalement et se traduit par une baisse de vision brutale et inattendue. Il s’agit d’un ralentissement circulatoire qui cause un encombrement des vaisseaux. Elles peuvent engendrer un œdème ou une souffrance ischémique (manque d’oxygène) de la rétine.

Les symptômes peuvent être :

  • baisse de vision
  • métamorphopsies (déformation des lignes)
  • tache fixe au centre de la vision (scotome central)
  • amputation du champ visuel.

Il existe donc 2 principales formes d’occlusions :

  • Œdémateuse :
    le ralentissement veineux engorge les veines et veinules : un œdème de la rétine se forme.
  • Ischémique :
    le ralentissement circulatoire diminue les apports en oxygène de la rétine causant une souffrance des cellules rétiniennes / photorécepteurs.

En réalité, l’œdème et l’ischémie sont tous les 2 présents à la fois mais dans différentes proportions.

Il faut considérer l’occlusion veineuse comme une alerte devant entraîner un bilan cardiovasculaire auprès du médecin traitant ou d’un cardiologue, afin d’éviter la survenue d’autres événements généraux non ophtalmologiques : infarctus, AVC, … En effet, les principaux facteurs de risques sont : l’âge, l’hypertension artérielle (HTA), le tabagisme, l’apnée du sommeil, l’hypertonie oculaire.

Le traitement repose sur la surveillance, le contrôle des facteurs de risques, les injections intra vitréennes (IVT) et le laser.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.