Cataracte

Cataracte

Contrairement à une idée répandue, la cataracte n’est pas une peau qui pousse devant l’œil mais une opacification progressive du cristallin normalement clair et transparent. Le cristallin est une lentille placée derrière l’iris qui fait
converger les rayons lumineux sur la rétine. La perte de la transparence du cristallin empêche la lumière de pénétrer jusqu’au fond de l’œil, entrainant une baisse de la vision de loin et de la netteté́ des contours. Dans la grande majorité́ des cas, la cause est le vieillissement.
C’est une pathologie bénigne. Sa prise en charge est chirurgicale, sous anesthésie locale et en ambulatoire. En l’absence d’autres pathologies oculaires associées, le résultat post-opératoire est excellent. Dans la grande majorité des cas, l’opération se déroule sans complications.

Il est indispensable de la lire et signer avant l’opération : cliquez ici.

L’opération consiste à enlever le cristallin opacifié et à le remplacer par un cristallin artificiel transparent nommé « implant ». La plupart du temps cet implant est calculé pour améliorer votre vision de loin, mais il vous faudra
toujours des lunettes pour la lecture en vision de près.

 

La chirurgie de la cataracte est composée de 3 temps, tout d’abord la réalisation d’une petite incision manuelle de 2 mm, puis la phako- émulsification qui correspond à la fragmentation et aspiration du cristallin opacifié à l’aide d’ultrasons et finalement la mise en place de l’implant dans la capsule qui correspond à l’enveloppe du cristallin.

 

L’intervention dure environ 15 minutes. Un pansement est appliqué sur l’œil opèré et peut être retiré le lendemain matin de l’intervention. Un traitement par gouttes antibiotiques et anti-inflammatoires vous sera prescrit pour une durée d’un mois environ et devra être débuté le lendemain matin même de l’intervention.

 

Même si l’opération est sous anesthésie locale par goutte il est important que le jour de l’intervention vous restiez à jeun (ne pas boire, manger ni fumer) jusqu’à l’opération.

A plus long terme (dans les mois ou années qui suivent l’opération), une opacification (perte de la transparence) de la capsule postérieure peut se produire. Cette modification entraîne une baisse de la vision secondaire. Elle est traitée de manière simple et rapide par la réalisation d’une capsulotomie au laser YAG en consultation. Celui-ci rétablit instantanément la vision.

 

Plusieurs types d’implants oculaires sont disponibles, en fonction de votre amétropie, de vos besoins visuels et de votre demande. Votre ophtalmologiste s’adaptera à chaque fois à votre œil et à vos besoins pour choisir l’implant qui
vous ira le mieux. N’hésitez pas à lui poser des questions sur les choix éventuels possible de l’implant si vous le souhaitez.

  • Les implants monofocaux
    Ils corrigent la myopie et l’hypermétropie. C’est l’implant le plus utilisé, dans plus de 90% des cas.
    Lorsque l’œil est uniquement myope ou hypermétrope, seule une correction sphérique est nécessaire ; l’implant choisi est de type « asphérique ».
  • Les implants toriques
    Ils corrigent l’astigmatisme.
    S’il existe un astigmatisme cornéen important, votre chirurgien choisira sans doute un implant dit « torique », dont la puissance varie en fonction d’un certain axe de rotation.
  • Les implants multifocaux
    Ils permettent de corriger la presbytie et d’avoir donc une bonne vision de loin comme de près. Il s’agit d’une chirurgie premium, qui occasionne un surcoût, puisque le prix de ce type d’implant est beaucoup plus élevé. Différentes contraintes et limites existent en fonction de la technologie présente dans chaque implant. Votre ophtalmologiste vous exposera leurs avantages et inconvénients si vous êtes éligible à cette technologie. En effet, toutes les personnes ne sont pas éligibles à ce type d’implant.
  • Les implants à profondeur de champ
    Ces implants permettent de corriger en priorité la vision de loin, tout en donnant des résultats intéressant en vision intermédiaire (jusqu’à 50 – 60 cm de distance). Une option intéressante dans la mesure où la vision intermédiaire est très utile dans la vie quotidienne (écran, téléphone portable, partitions de musique, …).

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.