Glaucome

Glaucome

Le glaucome est une maladie fréquente et sournoise, dont la prévalence augmente avec l’âge. Le glaucome est une maladie du nerf optique. Cette maladie de l’œil aboutit progressivement à une destruction du nerf optique. Elle détériore ainsi le champ visuel de façon insidieuse avec une menace de perte totale de la vision. Parmi ses multiples causes, la plus fréquente et la plus importante est l’existence d’une pression trop élevée dans l’œil (hypertonie).

 

Le glaucome est une maladie chronique (hors cas glaucome aigu), et progresse pendant des années en l’absence de traitement et de suivi. Il évolue, sans douleur et sans symptômes apparents pour les patients, entraînant un rétrécissement progressif du champ de vision.

 

À un stade avancé, la conduite automobile est dangereuse par défaut de champ visuel large. En l’absence de diagnostic ni de traitement, il y a un risque de perte visuelle : il faut donc dépister la maladie à un stade très précoce.

  • Le glaucome chronique à angle ouvert, est le plus fréquent.
    Ses facteurs de risque sont : l’hypertonie de l’œil, l’âge, des antécédents familiaux, une cornée fine, la myopie, une hypertonie oculaire, l’origine ethnique sub-saharienne.
  • A l’opposé, le glaucome aigu dit « à angle fermé » est plus rare.
    Il apparaît brutalement et s’accompagne de douleurs intenses et d’une baisse de vision. Il s’agit d’une urgence nécessitant une intervention médicale immédiate.

Le traitement :
le but est d’abaisser la pression de l’œil.

Il existe 3 méthodes pour abaisser la pression :

  • le traitement médical par collyres
  • l’utilisation de certains lasers (SLT, Iridotomie, Iridoplastie)
  • la chirurgie en dernier recours

Si votre glaucome est stable, le traitement est poursuivi de façon identique jusqu’au prochain contrôle chez l’ophtalmologiste. En cas d’évolution, le traitement peut être modifié. Habituellement, la prescription d’un collyre à heure fixe peut suffire à contrôler la maladie.

Le traitement par laser SLT (trabéculoplastie sélective laser) peut venir compléter le traitement médical. Le laser SLT a pour objectif d’abaisser la pression intra-oculaire en favorisant l’évacuation de l’humeur aqueuse à travers le filtre de l’œil appelé trabéculum. Les résultats peuvent ne pas être définitifs après quelques années et il est parfois nécessaire de le répéter. La chirurgie est envisagée en cas de contrôle insuffisant du glaucome par les techniques précédentes. Elle peut être parfois proposée d’emblée si le traitement médical est mal suivi.

La chirurgie consiste à créer une petite soupape sur l’œil pour faire baisser la pression. L’opération du glaucome ne peut ni supprimer le glaucome, ni améliorer la fonction visuelle, ni réparer les lésions dues au glaucome qui sont irréversibles. Son objectif est d’abaisser la tension oculaire pour ralentir l’évolution d’un glaucome évolutif.

Le traitement prescrit par votre médecin pour lutter contre cette hypertonie va permettre de freiner la détérioration de votre nerf optique et donc limiter les atteintes visuelles.

 

Il est à noter que l’hypertonie oculaire et glaucome ne sont pas nécessairement liées : l’une peut être présente sans causer de glaucome et inversement il existe des glaucomes à pression normale. Une consultation régulière chez une médecin ophtalmologue est impérative à partir 40/50 ans.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.