la sécheresse oculaire

Plus de 300 millions de personnes dans le monde souffrent de Sécheresse Oculaire.

L'importance d'un diagnostic anticipé permet une meilleure prise en charge.

UNE NOUVELLE SOLUTION DE DIAGNOSTIC ET DE TRAITEMENT EST MAINTENANT DISPONIBLE CHEZ LASERVISION Angoulême.

QU'EST-CE QUE L'OEIL SEC ?

 

La sécheresse oculaire est un trouble du film lacrymal dû à une production réduite ou à une évaporation excessive des larmes.
Elle peut altérer la surface oculaire tout en créant une sensation d'inconfort.

 

L'évaporation excessive des larmes (dans 86% des cas de sécheresse oculaire) est causée par l'obstruction ou le dysfonctionnement des glandes de Meibomius, situées dans les paupières, responsables de la production de la couche lipidique des larmes.

 

Lorsqu'elles ne fonctionnent pas correctement, elles ne produisent pas assez d'huile dans le film lacrymal, ce qui entraîne une évaporation plus rapide des larmes.

LES SYMPTÔMES

  • Sensation de brûlure

  • Sensibilité à la lumière

  • Sensation de sécheresse

  • Sensation de corps étrangers, grains de sable

  • Vision floue, diminution qualité de vision

  • Larmoiements abondants

  • Sensation de fatigue oculaire

  • Rougeurs oculaires

  • Douleurs

  • Prurit, yeux collés au réveil

  • Gonflement des paupières

LES FACTEURS DE RISQUE

  • Certaines pathologies (conjonctivite, rosacée, Gougerot Sjögren, maladies auto-immunes...)

  • Déséquilibres hormonaux - Ménopause

  • Lentilles de contact

  • Blépharites chroniques

  • Chirurgies de l'oeil (cataracte, réfractive, blépharoplastie, greffe de cornée)

  • L'utilisation prolongée d'écrans

  • Certains traitements médicamenteux (antihistaminiques, anti-acnés, contraceptifs, anxiolytiques, somnifères...)

  • Environnements à faible taux d'humidité (climatisation)

  • Pollution de l'air

LE DIAGNOSTIC

 

Le diagnostic d'une sécheresse oculaire par votre ophtalmologiste évite un auto­-diagnostic et l'utilisation de traitements "en vente libre" non adaptés.

Votre docteur examinera votre œil et évaluera un certain nombre de paramètres, dans le but de vous prescrire un traitement personnaIisé.

LE TRAITEMENT

 

Il existe plusieurs solutions aux problèmes de sécheresse oculaire des larmes artificielles (collyres) à une nouvelle génération de traitements thérapeutiques.

TRAITEMENT DE L'OEIL SEC

La synergie de deux technologies médicales permet d'optimiser le résultat.

LA PHASE 1, IPL, utilise une lumière polychrornatique, qui sous l' effet d'impulsions thermiques, stimule les glandes de Meibomius afin qu'elles puissent reprendre une activité normale. Appliquée sur les zones péri-orbitales et les pommettes, elle stimule la contraction des glandes afin d'améliorer la couche lipidique des larmes et ainsi réduire l'évaporation du film lacrymal.

LA PHASE 2, LLLT, est une technologie unique de photobiomodulation (PBM) utilisée depuis plusieurs années dans divers domaines de la médecine (dermatologie, dentaire, etc...). L'émission d'une lumière douce à une longueur d'onde déterminée déclenche une chaleur endogène des paupières. Ce traitement facilite l'écoulement du composant huileux des larmes - des glandes de Meibomius -, en stabilisant la couche lipidique du film lacrymal.

LE PROTOCOLE

 

Le traitement permet d'améliorer les symptômes de la sécheresse oculaire.

Grâce à la synergie de deux technologies, les glandes de Meibomius reprennent la production de lipides nécessaires au bon fonctionnement de l'oeil. Il est sans douleur et dure quelques minutes.

Pour un résultat optimal, 2 à 4 séances espacées de 15 jours sont nécessaires.

Le nombre de séances sera déterminé par votre ophtalmologiste en fonction de son diagnostic.